La chirurgie intime

Chirurgie intime

La chirurgie intime permet de corriger, d’embellir ou de réparer l’intimité de l’homme et de la femme. Actuellement en plein essor, cette chirurgie permet d’aider de nombreux patients à retrouver confiance en eux et une vie sexuelle épanouie.

Il est possible d’agir sur les petites lèvres, les grandes lèvres, le capuchon du clitoris, le mont vénus, le point G, d’allonger et d’élargir la verge … par des interventions courtes et simples.

Vous trouverez ci-dessous les différentes interventions concernant la chirurgie intime

Augmentation des grandes lèvres
Avant puis Après injection de 3 ml d’acide hyaluronique dans chaque grande lèvre chez une patiente de 35 ans.

Augmentation des grandes lèvres

L’augmentation des grandes lèvres génitales est une demande de plus en plus fréquente en chirurgie esthétique. L’objectif est de repulper les grandes lèvres qui ont perdu du volume après un amaigrissement ou avec l’âge.

L’intérêt d’augmenter les grandes lèvres est mixte car il apporte en plus du remodelage esthétique, un coussinet physique qui protège l’entrée du vagin et limite ainsi les irritations locales.

Deux techniques sont proposées :

  • Injection de graisse (lipofilling)
  • Injection d’acide hyaluronique

Le lipofilling permet de réinjecter de la graisse prélevée sous anesthésie locale (genoux, abdomen, hanches ou mont de vénus). Cette intervention doit être réalisée dans un bloc opératoire. Après une phase d’œdème et de rougeur de 2 à 5 jours, le résultat est naturel et la graisse apporte une qualité à la texture de la peau supérieure à l’acide hyaluronique. Le résultat est immédiat et durable dans le temps.

L’injection d’acide hyaluronique, utilisé habituellement pour combler les rides, peut se faire au cabinet avec ou sans anesthésie locale. Le comblement par injection d’acide hyaluronique donne une souplesse comparable au tissu cutané, mais les bénéfices disparaissent avec le temps car le produit est résorbable en 12 à 18 mois en moyenne. Il est alors possible de réitérer le geste.

Nymphoplastie

L’hypertrophie des petites lèvres est définie par une taille excessive des petites lèvres notamment par rapport à celle des grandes lèvres.

La nymphoplastie vise à diminuer la taille des petites lèvres. Cette intervention permet d’améliorer la qualité de vie des patientes d’un point de vue psychologique et fonctionnel (activités physiques et rapports intimes). L’intervention n’aura aucune conséquence négative sur les rapports sexuels ni sur les accouchements.

Atrophie vulvo-vaginale

La ménopause représente l’une des principales causes d’atrophie vulvo-vaginale. Il existe d’autres causes : hystérectomie, radiothérapie, chimiothérapie pour un cancer du sein ou de l’endomètre…

Une injection d’acide hyaluronique dans la sphère vulvo-vaginale peut être indiquée pour des irritations chroniques, une cicatrice d’épisiotomie douloureuse, des sécheresses intimes, un inconfort vaginal …

Le but du traitement est d’hydrater la zone vulvo-vaginale, d’apaiser les zones irritées et d’améliorer la qualité tissulaire des muqueuses génitales.

Point G

Le point G est une zone érectile de 2 à 3 cm de grand axe située dans la paroi vaginale antérieure à 3 cm de l’orifice vaginal, à mi-chemin entre le pubis et le col de l’utérus. Sa taille et sa sensibilité sont variables d’une femme à l’autre.

Une amplification du point G par injection d’acide hyaluronique peut être proposée. L’augmentation de volume de cette zone va la rendre plus facilement stimulable et permet d’améliorer les troubles sexuels. L’effet dure entre 5 et 8 mois.

Pénoplastie

La Pénoplastie (ou phalloplastie esthétique) permet un élargissement et/ou un allongement du pénis.

Cette chirurgie s’adresse à des hommes dont le pénis a le plus souvent une taille dans les limites de la normale, mais qui leur cause des préoccupations physiques et psychologiques.

Voir mes autres domaines de compétence

Sein

Le sein est un organe mythique par excellence puisqu’il représente le symbole de la féminité et de la maternité. La chirurgie mammaire permet d’harmoniser la poitrine qui peut être jugée insuffisante, asymétrique, ptôsée ou trop volumineuse. La reconstruction du sein après cancer permet de restituer un volume mammaire et une symétrie.

Visage

La chirurgie du visage a pour but de remodeler un visage marqué par le vieillissement avec la remise en tension de la peau par le lifting cervico-facial et l’éclaircissement du regard par la chirurgie des paupières. Elle peut aussi corriger des traits jugés disgracieux par le patient : chirurgie du nez (rhinoplastie) et des oreilles (otoplastie).

La chirurgie de la silhouette s’applique à l’ensemble du corps pour traiter les excès graisseux localisés par lipoaspiration. Elle permet également de remodeler le ventre, les fesses, les bras et les cuisses pour affiner la silhouette suite à l’affaissement des tissus cutanéo-graisseux engendré par le vieillissement, la grossesse ou un amaigrissement important.

Calvitie

La calvitie est le premier motif de consultation esthétique chez les hommes. C’est un problème fréquent puisque 30 % des hommes de plus de 40 ans en sont plus ou moins affectés. La perte des cheveux est le plus souvent d’origine génétique chez l’homme. La greffe de cheveux donne des résultats permanents.

La chirurgie cutanée permet l’ablation de lésions bénignes (lipome, naevus …) et de lésions malignes (carcinome épidermoïde et carcinome basocellulaire).

La médecine esthétique ou anti-âge propose un ensemble de techniques permettant de lutter efficacement contre le vieillissement sans chirurgie (injections d’acide hyaluronique et/ou toxine botulique). Le traitement des surcharges graisseuses localisées par cryolipolyse offre des résultats très satisfaisants.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut